ePrivacy and GPDR Cookie Consent management by TermsFeed Privacy Policy and Consent Generator

Le musée archéologique d'Antalya

Situé à l'écart du centre-ville, le long de la côte en direction de Kemer, le musée archéologique d'Antalya est l'un des plus importants musées de Turquie et couvre les périodes allant de la préhistoire au XIXème siècle.

Le musée est particulièrement réputé pour son exceptionnelle collection de sculptures antiques dont beaucoup proviennent du site archéologique de Pergé. Une visite à ne pas manquer d'autant que le musée, de taille raisonnable, peut se découvrir en 1 à 2 heures seulement !

Salle des statues antiques du musée archéologique d'Antalya

Informations pratiques :

Le musée se trouve à environ 3 km du centre-ville dans la direction de Kemer. En venant de Kemer, suivre tout droit le bord de mer. En venant de Side, après le contournement d’Antalya et arrivé au bord de mer, il faut tourner à gauche, mais la signalisation « Müzesi » n’est pas très visible. Depuis le centre d’Antalya il vaut mieux prendre le tram ou le taxi, plutôt que sa voiture.

Adresse : Arkeoloji Müzesi 88 cad, Konyaalti, Antalya

Coordonnées GPS : N36.884972, E30.680567

Horaires : d’avril à octobre de 8h30 à 19h00 – de novembre à mars de 8h30 à 17h30. Ouvert tous les jours.

Payant : 36 TL plein tarif

Le jardin du musée archéologique d'Antalya

Visite du musée archéologique d'Antalya :

Le bâtiment, rénové en 1988 dans une muséographie agréable, offre 13 salles d’exposition, une boutique et une cafétéria donnant sur un jardin où sont exposées quelques pièces archéologiques.

Statue de l'Hercule fatigué au musée d'Antalya

Le visiteur pressé s’intéressera principalement aux trois salles dédiées aux pièces archéologiques trouvées lors des fouilles de Pergé :

- Salle des dieux : Les principaux dieux de l’Olympe présents dans cette salle sont des copies romaines du IIème – IIIème siècle, d’originaux grecs.

L’Hercule Fatigué a enfin, après un long combat juridique avec le Musée des Beaux-Arts de Boston, retrouvé sa tête et son torse.

- Salle des Empereurs : Outre la représentation en pied ou en buste d’Empereurs et d’Impératrices, on peut y admirer les Trois Grâces ainsi qu'une magnifique danseuse en marbre noir et blanc.

Les Trois Grâces du musée archéologique d'Antalya

- Salle des sarcophages : elle contient une collection unique de sarcophages et de stèles. Attardez-vous devant ceux, magnifiquement décorés, des douze travaux d’Hercule ou celui de Dionysos. Sur les couvercles sont souvent représentés les défunts, avec ou sans leur conjoint.

Le sarcophage d'Hercule au musée d'Antalya
Statue de l'Hercule fatigué au musée d'Antalya

Cependant, si ces trois salles sont incontournables, vous parcourrez avec intérêt et plaisir les autres sections :

- Les salles des petites œuvres vous permettent de voir des bijoux, des vases et des statues de plus ou moins grande taille en bronze ou en marbre.

- Dans la salle des icônes sont exposées des icônes du XVIIIème et XIXème siècle ainsi qu’une boîte contenant quelques os de Saint Nicolas (le Patron des écoliers), mais la Turquie réclame la restitution de la relique volée par des marchands de Bari (Italie) en 1087 et actuellement conservée dans la basilique de cette même ville. Vous y trouverez de même deux mosaïques, l’une représentant des philosophes et l’autre, Orphée charmant les animaux sauvages par le son de sa lyre.

- Pour les amateurs, le musée expose une importante collection de pièces de monnaie allant de la période pré-hellénistique à la période ottomane. Vous pourrez aussi découvrir un remarquable ensemble d'objets liturgiques byzantins datant du VIème siècle, en or et argent, connu sous le nom de trésor de Kumluca (ou Korydalla).

- Les salles ethnographiques sont passionnantes et les collections bien mises en valeur. Elles vont d’objets de la vie courante au XIXème siècle à une reconstitution des pièces d’une maison traditionnelle d’Antalya.

Une autre salle présente des tapis, des objets ainsi qu’une tente dont se servaient les nomades Yörük de la région.

Une tente Yörük au musée d'Antalya

Change your cookie preferences