ePrivacy and GPDR Cookie Consent management by TermsFeed Privacy Policy and Consent Generator

Le site antique de Termessos

Le site antique de Termessos est situé dans l'arrière-pays d'Antalya, au milieu des montagnes à la végétation luxuriante dont il occupe une vallée abrupte au coeur du parc de Güllük Dagi. Bien que les ruines à découvrir soient parfois peu lisibles la beauté du site, les nécropoles et l'arrivée au théâtre font de la découverte de Termessos une expérience inoubliable. Le cadre exceptionnel et la beauté du site en font l'un des sites les plus envoûtants de Turquie.

Le théâtre de Termessos

Informations pratiques :

Le site de Termessos est situé dans les montagnes du Taurus (1000 mètres d'altitude) à 35 km au Nord-Ouest d'Antalya. Empruntez la route D650 qui relie Antalya à Isparta avant de bifurquer sur la E87 en direction de Korkuteli / Termessos.

Coordonnées GPS du parc national de Termessos : N36.988220, E30.467670

Grand parking à 9 km après l'entrée du parc au début du parcours archéologique.

Accès aux sites payants (le parc national plus le site de Termessos).

Ouvert tous les jours. D'avril à octobre de 9h00 à 19h00. De Novembre à Mars de 9h00 à 17h00. Petit restaurant à l'entrée du parc, pas toujours ouvert.  

Plan de la ville de Termessos

Pour la visite il est nécessaire de porter des bonnes chaussures, au minimum des baskets et d'emmener de l'eau en quantité suffisante surtout par forte chaleur ainsi que de quoi grignoter. Le site étant à flanc de montagne la visite nécessite de faire un effort physique, Compter au minimum 3 heures de visite mais 4 ou 5 heures seront nécessaire pour explorer le site plus ne profondeur de manière confortable.

Un sarcophage sur le site antique de Termessos

Histoire de Termessos :

Le site de Termessos a connu une occupation très ancienne. La ville, fondée par une tribu de Pisidie qui est installée dans la région, est citée par Homère dans l'Iliade. La ville semble donc déjà exister bien avant l'an 1000 avant JC, elle faisait alors partie de l'empire Hittite.

Termessos passera ensuite sous influence des Phrygiens, des Lydiens puis des Perses bien que la cité semble avoir gardé une forte autonomie. Cette cité à la réputation de combativité, bien protégée par son environnement, résiste ainsi à Alexandre le Grand qui tente en vain de conquérir la ville en 334 avant JC.

A la mort d'Alexandre le Grand, Termessos tombe sous la coupe de l'un de ses généraux, la ville bien que restant très indépendante s'hellénise progressivement.

Lors de la conquête de la région par les romains au IIème siècle avant JC, Termessos devient son allié fidèle, ce qui lui vaut de garder une grande indépendance au sein de l'empire. Son statut et sa position stratégique lui assurent une grande prospérité qui lui permet de construire ses monuments.

La ville reste une cité importante jusqu'au IVème siècle après JC, elle devient un évêché et participe à la christianisation de la région.

C'est en 518 que la ville connaît un tremblement de terre qui ravage la ville et la prive de l'aqueduc qui l'approvisionnait en eau. S'ensuit une épidémie de peste pendant les années 541 à 543 qui précipite l'abandon de la ville qui ne sera plus réoccupée. Cet abandon est la raison de son état préservé bien que très ruiné.

Des tombeaux sur le site antique de Termessos

A visiter :

Depuis le parking vous découvrirez un portique, vestige du temple d'Artémis et d'Hadrien (n°7 sur la carte du site).

Le temple d'Artemis et d'Hadrien à Termessos

Dirigez-vous ensuite vers la Voie Royale, début du parcours. Empruntez-la vers la gauche en direction de la nécropole Nord et de la tombe aux lions (n°6 sur la carte du site), appelée ainsi en raison des bas-reliefs qui la décorent. D'autres tombeaux monumentaux, parfois décorés, sont situés dans cette zone.

La tombe aux Lions de Termessos

Revenez sur vos pas par la Voie Royale pour débuter l'ascension vers le cœur de la ville antique. Vous passerez devant diverses ruines dont des éléments défensifs de la ville jusqu'à atteindre la porte de la ville et les remparts (n°14 sur la carte du site).

Remparts de la ville de Termessos

Peu après vous atteignez un bel ensemble de bâtiments comprenant les murs des bains et du gymnase bien conservés. Des niches disposées sur toute la longueur abritaient des statues (n°15 sur la carte du site).

Les bains et le gymnase de Termessos

En face de cet édifice, un ensemble de ruines qui correspondaient à une rue à portique. On y retrouve des colonnes ainsi que des éléments avec des inscriptions.

Poursuivez la visite pour atteindre le théâtre (n°20 sur la carte du site).

Le théâtre donne sur un paysage de montagne saisissant ! La vue depuis le théâtre fait partie des points de vue les plus remarquables que nous connaissons ! En face, vous découvrez le mont Solymos qui donnait son nom aux habitants de Termessos, les Solymis.

Le théâtre de Termessos
Le théâtre, d'architecture grecque date du IIème siècle avant JC et a connu des modifications de la scène pendant la période romaine. Le théâtre de Termessos avait une capacité de 4000 à 4500 places. Un diazoma (espace de circulation), situé au 2/3, fait le tour du théâtre alors que des escaliers permettant de rejoindre les places divisent l'espace des gradins. Au niveau de la scène vous pourrez aussi trouver des éléments sculptés au milieu des restes de colonnes.

Le mur de scène du théâtre de Termessos

Revenez vers l'agora de la ville (n°21 sur la carte du site) qui présente une structure typique de ce lieu de commerce et de politique. Cette place était dallée et donnait accès aux lieux les plus importants de la ville.

A l'opposé de l'agora, au Sud Est, vous trouverez les murs de 10 mètres de haut en pierre de taille du Bouleutérion, bâtiment où se réunissait l'assemblée dirigeant la ville. Il semble avoir aussi servi d'auditorium pour la poésie et le théâtre. Sa forme d'amphithéâtre est typique. L'espace n'a pas été dégagé mais des fouilles ont révélé la présence de gradins ainsi que des morceaux de marbre polychrome, indiquant que le lieu devait être richement décoré.

L'agora de Termessos

Deux stoas (galeries couvertes) fermant l'agora sont encore présentes sur les côtés Est et Nord (n°19 sur la carte du site). Des inscriptions indiquent qu'ils ont été offerts à la ville par Attale, roi de Pergame pour le premier et par Osbaras, habitant de la ville pour le second.

Une stoa de Termessos

A proximité immédiate de l'Agora, vous pourrez encore explorer les vestiges de 4 temples, ceux dédiés à Zeus et Artémis ayant encore des murs debout. D'un autre temple, aussi dédié à Artémis il ne reste que la plate-forme et des bas-reliefs mais il semble être le plus grand du site. Ces différents temples datent de la période romaine de la ville.

Un hérôon (n°23 sur la carte du site), petit édifice dédié à un héros ou à une divinité borde aussi l'agora. Vous trouverez aussi sur place, 5 ouvertures donnant accès à de grandes citernes servant à stocker l'eau.

Un hérôon de Termessos

Reprenez votre marche vers les hauteurs pour découvrir la nécropole Sud. Cette nécropole est un impressionnant amoncellement de sarcophages monumentaux, certains renversés, d'autres ouverts ... les tremblements de terre et les pillards étant passés par là. Cette promenade au milieu de la forêt des sarcophages est une véritable aventure !

Tombeaux de la nécropole Sud de Termessos

Vous aurez aussi probablement remarqué, au sommet une tour de guet (vigilance anti incendie). Les vigiles vous auront d'ailleurs probablement fait de grands gestes pour vous inviter à venir les voir. Si vous avez le courage et le temps de poursuivre l'ascension, allez-y pour découvrir le superbe point de vue qui porte jusqu'à la mer et vous désaltérer, les vigiles arrondissant leur fin de mois ainsi.

Vue depuis la tour de guet de Termessos

Sur le chemin du retour, à l'agora, bifurquez vers la tombe d'Alcetas (Du point 25 de la carte suivez le chemin vers le haut de la carte). Alcetas était l'un des généraux d'Alexandre de Grand. A sa mort, lors du partage de son empire, Alcetas était l'un des prétendants au trône d'Asie Mineure. L'autre prétendant, Antigone, vient le combattre avec son armée. Alcetas prend la fuite et obtient la protection de la ville de Termessos qui n'ose cependant pas s'opposer à son puissant ennemi et lui promet de livrer Alcetas. Celui-ci préfère se suicider et son corps est livré à ses ennemis qui le laissent sans sépulture après avoir profané son corps. Les jeunes habitants de Termessos, honteux de cette perfidie, décident de construire un tombeau et d'enterrer Alcetas avec les honneurs. Son tombeau est ainsi orné d'un bas-relief représentant un guerrier à cheval. Cette tombe est datée du IVème siècle avant JC, ce qui corrobore l'hypothèse que cette tombe appartient bien à Alcetas.

La tombe d'Alcetas

Revenez sur vos pas et au niveau du gymnase bifurquez vers la gauche en direction de la nécropole Ouest et des falaises. Vous y découvrirez de belles tombes rupestres avec des sarcophages, des arches et autres décors sculptés dans la roche. (Ce trajet correspond au chemin reliant le point 16 au point 7 de la carte).

Tombes rupestres à Termessos

Poursuivez votre chemin jusqu'au parking.

Change your cookie preferences